lundi 25 mars 2019

Un lundi de mars aux Buttes-Chaumont

Bourgeons prometteurs,  jeunes feuilles et
 foisonnement d'arbres en fleurs à ne ne pas manquer !

Fleurs rouges et blanches pour l'Andromède !

Bouton de rhododendron













Jeunes feuilles de néflier

Oranger du Mexique.
Waouh, l'odeur de la feuille froissée !






Les jeunes feuilles du Photinia  rougeoient





Kerria ou Corète du Japon


lundi 18 mars 2019

La Beauté du Printemps des Poètes au centre Anim'Clavel

Ce matin, j'avais rendez vous au centre Anim'Clavel
et  je suis totalement  tombée en pâmoison sur la beauté des peintures
et des textes exposés.

Un grand bravo aux élèves et au professeur de l'atelier peinture !

Je propose ici en mise en bouche uniquement
 quelques peintures et textes choisis par les participants.

A vous d'aller admirer sans tarder toutes les œuvres 
présentées dans  l'exposition .
















Centre Anim'Clavel
24 bis rue Clavel 75019 Paris

Printemps des poètes 2019


lundi 4 mars 2019

Pierre Fontana, un homme totalement impliqué dans notre quartier depuis plus de 40 ans !


Portrait de Pierre Fontana , 
un bien beau modèle  de l' engagement permanent.
Homme de tous les combats, porteurs de projets qui la plupart ont aboutis 
et qui  continueront à aboutir !

Un personne que nous croisons régulièrement dans le quartier et que nous voyons très souvent discuter dans la rue des Annelets avec les voisins.

Le savoyard à Paris
 Jeunesse et  parcours professionnel

Né en 1943 à Chambéry, il a passé toute sa jeunesse en Savoie.

Durant trois ans,  il suit les cours à l' École des Beaux Arts de  Grenoble afin de passer le concours d'entrée pour l’École d'architecture . Il joue de l'Hélicon à la fanfare de l'école.

 En 1967,  il effectue son service militaire chez les Chasseurs alpins à Bourg -Saint-Maurice, où il finira avec le grade sergent.

A 17 ans il rejoint le service civil international, dont il deviendra rapidement le dirigeant. Il allait dans les forêts ramasser les bois mort, les couper pour les apporter aux personnes âgées. Participait à la réfection des maisons en mauvais états des personnes âgées ou défavorisées.
En 1968 il participe à l'organisation des jeux Olympiques de Grenoble et qu'il suit à sa grande joie en direct !

Puis, comme il lui faut un métier,  il  suit la formation  de  conducteur de travaux du bâtiment à la FPA, dont les cours se suivent  en alternance à Toulouse et à Limoges. Durant les grèves c'est ¨Pierre qui fait la cuisine pour les élèves !
A l'obtention du diplôme, Pierre ne trouve pas de travail en Savoie alors il monte à Paris.

Son arrivée dans le quartier

Après avoir habité la rue du Transvaal dans le 20e arrondissement, 
en 1973 il s'installe à la rue des Annelets.

Pierre et les établissements scolaires du quartier

Ses enfants y ayant été scolarisés de la maternelle au lycée, 
il aura participé à toutes les actions de demandes d’aménagements et d'améliorations.
Dont  et en ce qui concerne le collège Claude Chappe,
 le déplacement de la salle de permanence qui était installé dans la cantine du collège.


Pierre et son immeuble
 

Il a participé activement durant 45 ans au conseil syndical de son immeuble.
A faire remonter un nombre invraisemblable de problèmes dont  il  aura assuré la mise en œuvre et le suivi des travaux de réfections , d'améliorations ou de transformations.
Il a aussi pris en main les demandes  et suivis des  recours
 liés aux malfaçons de la livraison des appartements de l'immeuble.
Obtenu l'installation de l'interphone. En 1987 le remplacement du chauffage au fioul par le gaz. 
Et  en 1993 la réfection des façades...

Dans les années 1976  il a crée une halte garderie associative
destinée aux enfants de l'immeuble, âgés de 2 ans, car à l'époque 
l'école maternelle était réservée aux enfants à partir de 3ans.
L'association  employait même une jardinière d'enfants salariée !

Dans le jardin, il a obtenu l'installation quelques jeux pour les enfants de l'immeuble.


Depuis 2013 il fabrique le compost qui est alimenté par les déchets ménagés apportés quotidiennement par une trentaine d'habitants.



Sur une parcelle de 3 m2, des  habitants cultivent des plantes aromatiques


Pierre et les mobilisations des habitants du quartier. 

Dans les années 1975/1977, 
 il a rejoint l'association "Cas d’École", qui soutenait l'école maternelle de la rue Fessart pour l'obtention du terrain en friche situé en face de l'école afin d'en faire un gymnase.

 Le terrain occupé par des chevaux et des animaux de ferme  en l'emplacement actuel de la clinique des Buttes-Chaumont !
 S’il n'y a pas eu d'installation du gymnase revendiqué , il y a eu l’implantation de la clinique des Buttes-Chaumont et au bout  du terrain  ils ont obtenu  la création du jardin partagé Fessart dont Pierre fait parti des fondateurs. 



 A la même époque il a participé au mouvement des habitants "Bien vivre aux Buttes-Chaumont", qui refusaient la destruction de la SFP. La SFP a été détruite mais ils ont obtenu la création du centre d'art régional d'art contemporain Ile de France


Pierre et le conseil de quartier

Il a participé comme membre très actif au tout  premier conseil du quartier et y  participe toujours !

Pierre et la Place des Fêtes 
Il s'est mobilisé pour la création de la Maison de la Place des Fêtes, à la rue Augustin Thierry,
et s'est lui même qui bénévolement  a conduit les travaux.


 Les lieux du quartier préférés de Pierre

 Le parc des Buttes Chaumont, 
et ses arbres

Le cèdre juste avant le pont des suicides


Les platanes remarquables et  leurs spectaculaires boursouflures

Le sophora japonica du lac

la rue de la Villette, 

le square Monseigneur Maillet,



Pour les restos


Le café restaurant Chacun fait

Le café restaurant l'Escargot

Le restaurant Quedubon

Le restaurant à l'endroit



 Pierre et les artistes du quartier .

S'il visite les artistes du quartier à l'occasion des portes ouvertes, 
son artiste peintre préféré demeure inconditionnellement
 Danielle Choukroun


Les danseuses de Flamenco de Danielle Choukroun.