samedi 25 janvier 2020

Très bonne année du rat de métal à tous nos voisins et amis chinois !


新年快乐
Xīnnián kuàilè
bonne année en chinois 
    
 A la bibliothèque 
 les livres que nous avions préparé ce matin
 sur le nouvel an chinois et la Chine ont été rapidement empruntés... 
 Et donc il ne reste que ceux-là !  
Aussiôt mis, aussitôt pris 
 Pour découvrir les traditions 
de la fête du nouvel an chinois  
https://www.voyageschine.com/fete-chinois/le-nouvel-an-chinois/ 
 
 
Vous trouverez un ancien article qui date de 2016 autour des ressources de la culture
 chinoise de notre quartier. 
Merci de nous communiquer les nouvelles !
 https://habitantsduplateaudesbutteschaumont.blogspot.com/2016/02/ressources-franco-chinoises-et-sino.html
 
 
Nos ressources de 2017
https://habitantsduplateaudesbutteschaumont.blogspot.com/2017/01/nouvel-chinois-annee-du-coq-de-feu.html 

dimanche 12 janvier 2020

La jolie maison au 19 rue des Solitaires et ses habitants au fil des ans


Cette maison qui contribue indiscutablement au charme de notre quartier est située à l'angle de la rue des Solitaires et de la rue des Annelets. Elle a été construite au début du 19e siècle.
Elle a connu des habitants successifs et à chaque fois de nouvelles transformations.


 Thomas l'habite depuis 2017 
Il adore le quartier pour l'esprit village qui y règne et pour les manifestations festives  qui y sont organisées. Un de ses meilleurs souvenir est la fanfare de la Place des Fêtes, la diffusion d'un film derrière le presbytère. Avant il habitait le 6e arrondissement, un arrondissement qu'il trouvait totalement mort au regard de notre quartier extrêmement vivant.
  Éditeur musical chez Métisse Music, il a aussi choisi de venir s'installer dans notre  si pittoresque quartier et dans cette maison 
afin de  se rapprocher de ses enfants et de son travail .

Thomas dans  jardin de la maison .
Le petit jardin
 avec son magnifique laurier rose et ses  plantes grimpantes 
retombants en été en cascade sur le muret, 
  pour le plaisir des voisins et des passants,
 fleurissent et embaument généreusement les deux rues !


Avant l'arrivée de Thomas 


 Il y avait la maison d'hôtes, très prisée des touristes
 Bed & breakfast Couleurs Paris,  citée dans le petit Futé 
comme faisant partie des plus belles maison d'hôtes de Paris !

Avant la maison d'hôtes,  elle a été habitée
 par le metteur en scène , réalisateur, scénariste , 
directeur du Théâtre de l'Odéon
Luc Bondy et sa femme  Marie-Louise Bischofberger,
metteuse en scène 

Avant deux familles de graphistes y vécurent.

Dans les année 1970 l’immeuble était  en très mauvais état,  partagé en 9 appartements avec des ateliers au rez de chaussée et les toilettes dans le jardin.

A suivre ...


mardi 31 décembre 2019

Une petite galerie de portraits de gens que j'ai bien aimé rencontrer dans le quartier

En guise de vœux de nouvelle  année pour mes fidèles lecteurs 
et  pour les nouveaux lecteurs !
je vous propose quelque photos de personnes que j'ai bien aimé rencontrer dans notre quartier, et interviewer pour les partager dans des articles, avec vous sur ce blog.
Portraits de gens rencontrés cette année ou au fil des ans...
Des gens enthousiastes, inventifs, porteurs d'initiatives qui contribuent largement 
à faire la richesse de  notre quartier en réécrivant à chaque fois une nouvelle histoire.


L'Archiprêtre Nicolas Ozoline à l'Eglise russe orthodoxe Saint Serge de Radonège.
Quand nous nous retrouvons dans le parc de l'Eglise ou a écouter les merveilleux chants liturgiques de la messe de Pâques, nous avons l'impression  d'être en Russie
 ou dans un roman  de la littérature russe

Jean-Paul le jardinier du parc de l'Eglise russe Saint Serge .
Un jardinier ressource qui jardine depuis toujours.
A été réalisateur à la SFP

Végétalise aussi les pieds des arbres de la rue Carducci . 

Antoinette Angenieux directrice du superbe magazine papier Quartiers libres, 
le canard de Belleville et du 19e, qui ensuite fut numérisé  sur le site de la Ville des gens  par Salvatore Ursini .

 Agnès qui a lancé l'association Vivre aux Buttes-Chaumont, pour défendre le quartier  et ses habitants face à la destruction de la SFP et au projet d'urbanisme lié au site.

 Le jardinier d'Agripolis, 
culture urbaine de légumes et de plantes aromatiques  qui étaient installées
sur la terrasse du toit du 17 rue Augustin Thierry

 Angealbert, merveilleuse peintre sur porcelaine. Elle  a reçu de nombreux prix.
 2 rue Arthur Rozier.

 Charlotte de l'association la Débrouille compagnie
Cette association que je suis depuis  longtemps ,  fabrique et apprend à fabriquer des objets utilitaires ou des objets artistiques à partir 
des matériaux de récupération et des déchets ménagers.
4 rue ter de la Solidarité

Gabriella de la Débrouille compagnie .

Et son magnifique autel consacré à la fête des morts mexicaine

L'artiste, sculpteur, Sheik,
 qui a appris la sculpture, et la fabrication de jouets
 avec les matériaux qu'il ramassait dans les rues de son pays.
A été longtemps membre permanent et salarié
 à la  Débrouille compagnie .

Le jardin du poète, mon ami  l'artiste peintre Patrick Depin
et mon voisin lorsque j'habitais rue de la Villette
Ses œuvres se trouvent à la galerie Maeght .

Lionel le musicien, qui a créé l'association Talacatak, au 36  rue Olivier Métra.
Fabrique et anime des  ateliers pour apprendre aux enfants et aux adultes à  fabriquer des instruments de musique à partir des matériaux récupération. Apprendre à en jouer
avec de plus des création d' éco concerts !

 Charlotte du café resto Chacun fait, à l'angle des rues Fessart et Villette.
Comme la jolie chanson éponyme.

 Kitty de l'Ecole du Carton  fabrique et apprend à fabriquer 
meubles et lampes en cartons décorés
Label Made in Paris, street La Villette !
Installée à l'ancien emplacement de la maison de Gaumont,
 où Alice Guy, la première femme réalisatrice du monde fit ses premiers films.


L'artiste de Moulage tendre, dans la rue des Annelets
 crée d’irrésistibles  moulages des pieds et des mains de vos bébés !
Installée sur le site de l'ancienne miroiterie de la rue des Annelets.


Jacotte, l'ancienne costumière,  une artiste qui réalise de magnifiques gravures et pochoirs
Installée rue de la Villette dans un ancienne fabrique de chaussures.


Constance Félix de la Mouzaïa,  la conteuse aux 101  contes.

Émilie Bourgoin,  la fée qui initia la métamorphose
 du village Jourdain !


Florence la douce  professeur de Qi Gong et de séances solidaires
 au centre de de pratique  de santé préventive ,
 86 rue de la Villette


Harris Epaminonda,
 en résidence d'artiste au Plateau Frac Ile de France


Hélène Schang, la merveilleuse pianiste,
 prof de musique et piano pour adultes et enfants au 26 rue Fessart
 depuis plus de 30 ans ! Installée dans l'ancienne maison qui appartenait à  la famille 
Russel store, dont l'atelier était rue des Alouettes depuis 4 générations.


Corto Maltesse à l'Espace de la Reine de Saba.
Et José-Marie Bel, le grand spécialiste de l’Éthiopie, du Yémen, de l'Arabie Saoudite,
qui installa la maison de Rimbaud à Aden, celui qui partit à la recherche de l'arbre à encens avec Théodore Monod...
Ses livres et croquis de voyages,  ses expositions et son festival de carnets de voyages, 
ses plantes et sa cave d'Alibaba ! 
Méritent d'y aller faire un tour et même plusieurs ...


Nadine, présidente du jardin partagé Fessart.
Membre de l'association depuis le début.



June le sculpteur de la rue des Annelets.
Sculpte avec légerté le temps en suspend ou le temps qui passe... 
Installé dans l'ancienne miroiterie de la rue des Annelets.


Mon ami Maurice Arnoult, mort à 102 ans, un des derniers artisans bottier de la rue de Belleville. Passeur de mémoire, Juste parmi les nations.
L'association l'Atelier de Maurice, préserve sa mémoire et perpétue son enseignement.
A lire absolument le livre de Michel Bloit:
 Moi Maurice Bottier à Belleville.


Les filles de la librairie musicale  le Renard & l’Entonnoir, 
qui proposaient de supers animations musicales , notamment pour les bébés.
Installée rue de la Villette, à la place des 400 coups, 
elles ont  malheureusement  déménagé,
et  se concentrent uniquement sur leurs productions musicales .
Vous pouvez les suivre sur le sites internet  des éditions des Braques,
Victorie music et sur YouTube" tous les enfants" .


Marc et sa super  librairie photos au 7 rue de la Villette, 
il a déménagé sa librairie  et son sourire rue des Récollets dans le 10e arrondissement.


Mamoune, le bienveillant patron du café le rendez vous des Alouettes.
Et son couscous du vendredi


Maxime Braquet, notre historien passeur de mémoire.
C lui qui a commenté la balade découverte  du cimetière de Belleville que j'avais proposée aux lecteurs de la bibliothèque Oscar Wilde.
J'ai passée un an dans ce cimetière peu fréquenté et souvent ignoré des historiens et des habitants du quartier. Intriguée, émue et meurtrie , de voir tant de tombes , sculptures, mascarons, ferronneries,  abimés, cassés, rongés par l'errosion du temps, avec des inscriptions effacées, ou des dates de naissance datant du XVIIIe s. 
Tombes recouvertes, ensevelies sous la végétation...


Michèle Rouhet, présidente du club des parrains des Arbres du parc des Buttes-Chaumont.
Devant l'emplacement de l'Araucaria malade qui avait été abattu .
Organise régulièrement des visites identification des arbres du parc. 
Conteuse, prof de conteur et photographe ... 
La fée protectrice de notre parc !


Nathalie, sculptrice et peintre.
 Ancienne directrice  du Centre Paul Eluard qui a disparu  de la rue de la Villette.

Fred et sa pailla géante, les jours des vides greniers
Au super  bar resto L'Escargot ,
 à l'angle de la rue de la Villette et de la rue des Solitaires 


Patricia Maiocco.
Une de mes artistes, peintre préférée du quartier
Ombres et lumières, portraits, nature mortes, paysages
Installée rue Clavel dans un  ancien  atelier désaffecté.


Philippe Lecat au joli Bar Fleuri de la rue des Alouettes
Il vient de partir à la retraite après avoir travaillé 45 ans 
 dans le parc des Buttes-Chaumont !
Lorsque nous allons aux Buttes, 
sa gentillesse et sa bonhommie  nous manquent déjà ...


Hervelyne,  la bibliothécaire qui a travaillé 40 ans à la bibliothèque Fessart.
Partie à la retraite  en 2005. 
C elle qui m'a fait découvrir la géniale écrivaine  Jacqueline Held !


Pierre Fontana
mon ami de la rue des Annelets
 Impliqué depuis toujours  dans le quartier et engagé sur tous les fronts  ! 

L'artiste peintre Danielle Choukroun.
Peint et donne des cours de dessin peinture depuis 40 ans
 dans son  atelier au 20  rue de la Villette !

l'artiste graveur Raoul Velasco
Dans son atelier de gravure de l'association pour l'estampe populaire.
installé 49 bis rue des Cascades
Mon ami et voisin du temps ou j'habitais rue de la Mare...
A été président de l'association des ateliers portes ouvertes des artistes de Belleville
A  mené mult et mult  combats pour défendre les artistes  et les gens du quartier en difficulté.
Avec sa femme l'artiste Kristin Meller ils sont très très actifs.
Deux personnes extrêmement attachantes ! 

Une rencontre imprévue sur le trottoir devant la boutique éphémère de la rue de la Villette.
Elle y vendait des produits pour l'association Diaspora noire concept store.
 Je passais très pressée devant la vitrine et ai pilé net. 
Il y avait de très beaux livres pour les enfants exposés


 Salvatore Ursini du site internet  la Ville des gens
A numérisé le magazine Quartiers libres , le canard de Belleville et du 19e
sur le site de la ville des gens.
Ave Emmanuel Saunier, 
ils ont ouvert dans le 19e plusieurs  lieux d'apprentissages et d'initiations
à l'informatique pour tous .

Masami, la floricultrice, qui a défriché à la main 1200 m2 de terrain pour y faire pousser un magnifique jardin de fleurs. Et c sur les terrain appartenant au réservoir d'eau de la Ville de Paris. L'entrée s'y fait par une porte située au fond et à droite du cimetière de Belleville
 au 40 rue de Télégraphe. Le vendredi entre 12 et 13h vous pouvez aussi venir acheter des plantes à Pépin production qui partage le terrain.


Demoiselle MM
et ses magnifiques peintures de femmes du monde  collées sur les murs de notre quartier.


Chantal , la magnifique femme qui fréquentait l'épicerie buvette de Madame Marcelle
au 66 rue de la Villette.  Puis la petite épicerie c transformée en cabinet d'architecture puis en un espace d'aide aux devoirs. Le bureau 66


L’accordéoniste des Buttes


Nicole Valsesia, la dentellière  et lissière de la rue Fessart


Dominique de la Java bleue. 
La bouquetiste installée au 21 rue de la Villette qui transforma et dynamisa la rue.

Ensuite s'installa au 21 rue de la Villette
 Krisco de l'épicerie fine

 puis toujours au même endroit

 

et actuellement le Dreil 



Maud, la géniale et très dynamique jardinière des Jardins Passagers du parc de la Villette

Au 21 rue des Solitaires
  Raphaël
 Ancien dessinateur de lettres pour les enseignes et cartes de visites,
un des  personnages emblématique de notre quartier.
 Passeur de mémoire ,
 gardien des lieux et de l'histoire du village de Belleville.
 toujours  a nous  raconter une anecdote  le pas de la porte.
Les passants  et gens du quartier
 adoraient s’arrêter pour discuter avec lui.

Grand baroudeur il a fait le tour du monde.